Article

Portrait chinois de Patricia Guitton

Dans ma pratique de superviseure…

 

Si j’étais un lieu, je suis un p’tit coin discret, confortable, à l’abri des regards, qui permette à chacun de prendre le temps de respirer et de s’installer en toute tranquillité… Au fil du temps, ce lieu devient un endroit où l’on aime revenir, car chacun se sent en sécurité pour pouvoir se développer.

 

Si j’étais un animal, je suis une fourmi ou un loup, un animal qui trouve ces ressources dans la coopération avec les autres… je donne le gout de créer une œuvre commune, partagée par le plus grand nombre. Au fil du temps, la prospérité et la création de valeur sont là pour chacun.

 

Si j’étais un végétal, je suis un arbre, bien ancré avec de belles racines, un chêne ou un figuier qui va chercher l’eau à la source. Je donne la force d’y voir clair, de prendre du recul, de mettre du discernement. Au fil du temps, chacun repère ses affects, ses projections, ses idées reçues, les transforment et les rend audibles.

 

Si j’étais un élément, je suis l’air qui nourrit une vision du monde, de l’environnement dans lequel il se trouve et qui a conscience des mutations. Au fil du temps, avec légèreté, chacun commence à percevoir son Etre professionnel. Il émerge et se rassemble dans une dimension unique.

 

… Pour développer des coopérations inspirées et inspirantes. Avec Joie !

Imprimer
Donec leo risus. libero. id at ipsum