Article

Récit du premier colloque sur la supervision en France: un événement PSF

Notre fédération a marqué une avancée importante le 22 mars 2018 lors du 1er colloque organisé en France sur la supervision réunissant 85 superviseurs venus de France et d’Europe (R-U, Allemagne, Hongrie, Estonie, Létonie,Pays-Pays, Autriche).

Le thème 2018 « La supervision au service de la Société » est décliné autour de l’effet « triple S » en 3
grands moments importants qui ont marqué les esprits:

Le grand S de « Société » : la philosophe Monique Castello dont les interventions ont apporté de la joie
et de l’énergie à tous a conclu ainsi : « Affirmons que les superviseurs font plus qu’un travail maîtrisé, ils apportent plus qu’une contribution à la vitalité économique et sociale parce ce qu’ils sont les auteurs d’une valeur existentielle ajoutée : cela mérite d’être connu et reconnu ! »

Le grand S de « Supervision » est illustré lors des interventions riches en matière de Catherine Farzat
(psychanalyste-coach-superviseur) sur le thème de « l’archétype malade/guérisseur blessé » et celle de Nicolas Koreicho (psychanalyste-superviseur) qui rappelle les principes de « modestie, discrétion et délicatesse du superviseur ».
Nous aurons le plaisir de partager la synthèse de leur intervention dans notre prochaine newsletter et
nous les en remercions.
En plus des interventions remarquables et remarquées de superviseurs Français lors des ateliers, nous avons aussi eu le plaisir d’accueillir deux figures clés de la supervision européenne :

Alison Hodge, figure incontournable du développement et de la recherche sur la supervision au R-U et dans le monde, a notamment animé pour sa première intervention dans un colloque              français, une démonstration en direct une supervision de coachs, au retour d’une intervention à Singapour.

– Le board de l’ANSE, avait choisi Paris pour tenir sa réunion annuelle afin de continuer à renforcer ses liens avec notre fédération et réaffirmer PSF dans son rôle de relais et canal unique entre  la France et l’ANSE. Les membres du board ont aussi animé des ateliers et partagé leur visions/expériences illustrées par des exemples concrets de supervision dans différents métiers à travers plusieurs pays Européens.

Le grand S de « Service » : Les présidents et représentants d’associations de coachs, SFCOACH,
L’EMCC, L’ICFF, In’Coach, et de sociologues (AFAPP), de thérapeutes (Institut Français de
Psychanalyse), PSF et l’ANSE, ont partagé leur vision sur l’utilité de la supervision et leur
positionnement respectif sur le sujet. Le but de PSF est d’offrir un espace réflexif pour confronter les
points de vue et éviter de forger, à notre insu, une pensée unique, sur ce magnifique sujet.
Le dialogue fut au rendez-vous ! Bravo et merci à tous pour votre générosité et joie de vivre,
président(e)s d’associations, intervenant(e)s, participants(e)s et toute l’équipe PSF.

Belles futures supervisions à tous.

 

 

Imprimer
suscipit Praesent Sed felis Donec eget Lorem