Echos de l’ANSE

 

Bolzano, l’université d’été 2019

 

Du 26 au 30 août 2019, PSF a participé à l’université d’été de l’ANSE dont le thème était :

« Bridging : Connecting Worlds through Supervision and Coaching »,

«Jeter des ponts entre les mondes au travers de la supervision et du coaching »

 

Ella Büchner et Jeanne-Elvire Adotevi y ont animé l’atelier « Engaging with emergence in the not-knowing space ».

 

Avec cet atelier, nous avons contribué, à l’échelle européenne, aux échanges au cœur de notre profession.

L’atelier a abordé entre autres, les aspects suivants :

– Se connecter aux résonances

– Accueillir « le non-savoir »

– Lire le champ relationnel

– Faciliter l’expérience somatique

– Permettre l’émergence de…

Nous remercions Andra Morosi, Monique Jansen et Jean-Luc Ewald pour leurs apports respectifs.

 

La dernière édition du journal de l’ANSE, dont le thème est la réflexivité est parue au mois de juin 2020. téléchargeable à partir du lien suivant : https://www.professioneelbegeleiden.nl/anse 

 

8ème Conférence Internationale de la supervision de coachs

Oxford Brookes 2019 :  L’essentiel

 

La 8ème Conférence internationale sur la supervision des coachs s’est tenue les 10 11 mai 2019 sur le Campus d’Headington, Gipsy Lane en Angleterre.

 

Le Professeur Tatiana BACHKIROVA, directrice du Centre international d’études sur le coaching et le mentorat de l’université d’Oxford Brookes et le Dr Peter Jackson, son adjoint et leur équipe, ouvre la conférence sur le thème de « la diversité dans la supervision »

Et les deux pré-conférences du 10 mai nous font entrer de plein pied dans le sujet : « Supervision in a Thinking Environment » proposé par Eve TURNER & Anne Hathaway et « Supervision and dialogue – reflecting on reflective practice » animé par le Dr Paul Lawrence.

Superviseurs, coachs, éducateurs, chercheurs venus de différents continents s’y retrouvent pour exposer et partager leurs points de vue, leurs idées, leurs réflexions, leurs recherches, des études de cas, des démonstrations autour d’une quinzaine d’ateliers proposés et répartis selon 4 grandes catégories

 

« Supervision in a Thinking Environment », Eve TURNER &  Anne Hathaway (UK)

« Supervision and dialogue – reflecting on reflective practice », Dr Paul Lawrence (Australie)

« The systemic supervisor – Beyond the seventh eye », Keynote Dr Paul LAWRENCE (Australie)            

Supervising everything is fine », atelier Pr Tatiana Bachkirova (U. K.)

 

Le focus de PSF

 

Sensible à la place/développement de la supervision auprès des métiers de l’accompagnement et à la professionnalisation du métier de superviseur, nous souhaitons également mettre en lumière le travail important effectué en Amérique du Nord par nos collègues Lily Seto (Canada) et Damian Goldvard (USA et Amérique latine).

 

Lily Seto (Canada)

Co-leader of the Americas Coaching Supervision Network

Damian Goldvarg (USA et Amérique latine),

Past 2013-2014 International Coach Federation Global President, Co-leader of the Americas Coaching Supervision Network.

 

Leur atelier du 11 mai 2019 « Coaching supervision in the Americas : Overcoming resistance to supervision » fait le point sur le développement de la supervision des coachs sur le continent américain et présentent les résultats d’une enquête  « Reasons for not working with a Coach Supervisor Global Practices and Perceptions” (McAnally, Abrams, Asmus, Hildebrandt, 2019)

 

A partir de la question suivante :

Quels types de résistance avez-vous rencontrés lors de la recherche de supervisés ?

Quelles stratégies avez-vous employées pour vaincre cette résistance ?

 

Ils proposent des stratégies pour dépasser les résistances d’accès à la supervision inspirées du Manifesto for Supervision Peter Hawkins, Eve Turner and Jonathan Passmore. HENLEY BUSINESS SCHOOL AND THE ASSOCIATION FOR COACHING.

https://assets.henley.ac.uk/defaultUploads/19.RES.057-Manifesto-for-Supervision-2019-online.pdf?_ga=2.238700864.1901845194.1558342864-547481083.1487340692

Depuis 2017, la conférence d’Oxford Brookes est devenue bisannuelle et alterne avec le colloque qui a été introduit avec succès pour la première fois en 2018.

Au fil des années, l’université d’Oxford Brookes s’est imposée comme un des lieux de référence de la supervision des coachs. On peut y rencontrer des contributeurs reconnus basés en Grande-Bretagne tels qu’Alison HODGE, Eve TURNER, Carol WHITAKER, David CLUTTERBUCK, Prof. Peter HAWKINS, Robin SHOHET, Dr. Henry CAMPION. On note la présence d’intervenants Australiens : Dr Paul LAUWRENCE, d’Amérique du nord Lily SETO (Canada), Damian GOLDVARD (USA et Amérique latine), Danois : Prof. Reinhard STELTER et Français : Dr. Michel Moral et Florence LAMY

C’est un carrefour idéal pour initier des rencontres nourrissantes avec ses pairs, avoir accès aux dernières recherches, pour échanger sur les sujets d’actualités dans un environnement bienveillant.

L’université Oxford Brookes essaime désormais son savoir-faire outre atlantique grâce à ses diplômés et ambassadeurs internationaux. Elle attire aussi de plus en plus d’experts venus entre autres d’Australie, des Etats-Unis, du Canada, d’Amérique latine et d’Asie.

Une vraie concurrence se fait de plus en plus sentir outre atlantique, A suivre…

 

La crise sanitaire mondiale Covid 19 ayant fait une irruption inattendue à l’échelle mondiale, elle a entrainé l’annulation du colloque sur la supervision de coachs qui devait se dérouler cette année à Oxford Brookes, en alternance avec la conférence éponyme.

Il est désormais programmé du 5 au 7 mai 2021 et décale ainsi en 2022, la conférence initialement prévue en 202, A ce jour les dates ne sont pas connues.

Jeanne-Elvire Adotevi

Imprimer
Donec Lorem porta. diam ut venenatis mi, sed vel, id fringilla