EDITO NEWSLETTER PRINTEMPS 2017

003-Arnaud-C Arnaud Constancias, Président de PSF

 

Avec le printemps fleurissent les projets.  PSF a l’énergie et l’entrain de sa jeunesse, à quatre ans, on n’est plus un bébé !

Voici donc des nouvelles fraîches, en ligne avec la stratégie détaillée lors de la dernière Assemblée Générale.

Tout d’abord, nous lançons le PEPS, groupe de Partage et d’Echange de Pratiques de Superviseurs. C’est inédit je crois et c’est un vrai service pour nos adhérents. L’idée germait depuis un certain temps mais il fallait des personnes motivées pour le porter. Stéphanie Féliculis et Jean-Luc Ewald se sont déclarés en même temps et vous présentent leur proposition commune dans cette lettre. Compte tenu de la qualité de nos adhérents, ce devrait être très riche.

Deuxième projet fort : un atelier sur les points communs et différences entre les différentes supervisions : de coaching, thérapeutique, de managers, de travailleurs sociaux. Ce devrait être un débat passionnant et éclairant ce 22 juin. Merci de réserver cette date.

Le choix de cet atelier est en lien avec notre désir de représenter toutes les supervisions. C’est un élément dans la stratégie d’ouverture qui est dans notre raison d’être. Nous souhaitons amplifier cette dernière grâce aux énergies de René-David Hadjadj et de Martine Volle qui mènent un groupe en charge de cette ambition.

Je pense que chaque adhérent peut aussi contribuer à cette ouverture en invitant à nous rejoindre ceux qui dans ses relations pratiquent une autre supervision que celle de coach.

En termes de stratégie et de positionnement de PSF dans le paysage français, il est important de faire mention de nos rencontres récentes avec les président(e)s des trois grandes associations de coaching. Nous sommes allés encore plus loin et envisageons des collaborations plus étroites : Nous avons d’ores et déjà co-animé avec Gabriel Hannes, président de l’EMCC un speed dating superviseurs/coachs en janvier et inaugurerons avec SF Coach un atelier pratique et théorique sur la supervision le 30 mai. Des actions sont prévues avec l’ICF. J’ai enfin présenté PSF lors du colloque annuel d’EMCC en mars.

En termes de stratégie, le bureau a invité les membres d’honneur de PSF à nous apporter leurs lumières pour rêver et réfléchir aux inflexions de notre stratégie à court et à moyen terme et aussi pour apporter un aide concrète dans ce sens. Gilles Dufour, notre ancien président coordonne ce think tank avec Florence Lamy, Teresa Garcia, Michel Moral et Gilles Roy.

Notre présence à l’international se conforte, grâce à notre vice présidente International, Jeanne-Elvire Adotevi qui est en lien constant avec l’ANSE, Association of National Organisations for Supervision in Europe ; elle sera aussi à Oxford à la 17° Conférence Internationale sur la supervision à Oxford en mai, avec Emmanuel Müh.

Enfin, notre commission sur les compétences spécifiques du métier de superviseur touche à son but et rendra sous peu ses derniers arbitrages.

Nous allons profiter du printemps pour toiletter et rajeunir notre site et utiliserons quelques ressources financières à cet effet.

Voici pour ce qui concerne notre actualité.

Cette news letter vous apporte également des informations nombreuses, comme le billet sur la supervision en Italie ou encore notre calendrier d’actions collectives.

Comme d’habitude,  elle met l’accent sur un organisme de formation à la supervision : cette fois-ci il s’agit d’Undici.

Enfin, nous vous proposons deux libres propos sur la supervision et j’en remercie leur auteur : Jean-Paul Sauzède et Dominique Jaillon.

Nous gardons également une place pour féliciter parmi nos membres ceux qui ont réussi leur accréditation PSF. Bravo pour leur exemplarité et leur investissement !

Bonne lecture ! Et à bientôt

Laisser un commentaire