BIENVENUE DANS LA RÉALITÉ DU MONDE « VUCA »

 

Bienvenue dans la réalité du monde « VUCA » (1)

 

« MOVING & Being MOVED »

Coaching et supervision dans un monde en constante mutation

 

 

Du 21 au 25 août dernier s’est tenu à la Hogeschool Rotterdam(2), la 8 ème  édition de l’université

d’été de l’ANSE(3), organisée conjointement avec l’Association néerlandaise de supervision et de

coaching (LVSC).

 

Le thème interpelle les superviseurs et les coachs que nous sommes et nous invite à interagir

pendant 4 jours, dans la réalité d’un environnement « VUCA » (Volatile, Incertain, Complexe et

Ambigu).

D’un point de vue géopolitique, Il nous est désormais difficile de nier que nous évoluons dans un

monde en constante mutation, et de plus en plus en tension, avec comme corollaire la tentation

de repli qui se manifeste aussi bien chez les individus, dans les organisations, dans les sociétés

et aussi au niveau des nations.

Plus aucun paramètre n’est désormais lisible voire prévisible, alors un grand besoin de sécurité

se fait sentir. « Exemple : la tendance à la standardisation des organisations, la consolidation de

la culture néolibérale dominante actuelle, le renforcement des frontières extérieures, l’appel à la

préservation de l’identité à différents niveaux et l’expression ou la suppression des émotions

fortes… »

Ayant ce contexte à l’esprit, nous avons exploré les implications du champ de tension entre la

sécurité et la mobilité pour le coaching et la supervision au niveau individuel, collectif et

organisationnel.

 

4 conférenciers principaux et inspirants ont nourri nos échanges :

 

 Jitske Kramer, anthropologue hollandaise, partage sa vision sur le thème ainsi que

l’implication pour le professionnel accompagnant pour plus d’ouverture, de démocratie, de

coopération, d’agilité et de transparence.

Elle est l’auteur de ‘The CorporateTribe’ et Deep Democracy ‘.

 

 Adrienne Goehler, sociologue allemande, commente le thème de son point de vue

sociologique critique. En citant son confrère Hartmut ROSA(3), elle suggère que l’ANSE, dans

le cadre de sa mission, pourrait inciter les superviseurs à s’ouvrir à de nouvelles coopérations

permettant d’introduire des « stratégies de décélération » dans la sphère sociale. Une fois

exprimés, les moyens pour y parvenir restent à co-construire selon une démarche

multidisciplinaire. Idéalement, l’objectif serait d’apprendre à ralentir, prendre un temps de

pause, afin d’espérer sortir de la fuite en avant, dans une société où tout s’accélère, avec à

l’échelle individuelle et sociale, des conséquences telles que le stress, la dépression, le

burnout pour ne citer que celles-là.

 

 Hubert Hermans, hollandais, professeur émérite à l’Université de Radboud (Pays-Bas).

Dans son exposé : « Dialogical Self Theory : Our mind as a society of inner voices », il explore le

champ de tension entre sécurité et mobilité en s’adossant à la théorie du soi dialogique.

 

 

 Kaupo Saue, psychologue estonien, lors de son exposé : « What mouves teams towards

unlocking their potential » ? il partage ses connaissances liées au leadership et à la culture du

coaching, en référence avec le thème.

 

Plus de 20 ateliers internationaux : formels ou plus originaux, animés aussi bien par des

superviseurs de coachs, des coachs que par des conférenciers universitaires.

 

Plus de 130 professionnels originaires de 18 pays différents en Europe :

(Allemagne, Italie, Suisse, Norvège, Estonie, Lituanie, Ukraine…) pour n’en citer que quelques-

uns et dans le monde (Brésil) ont fait connaissance et ont travaillé ensemble.

Les échanges se sont déroulés aussi bien au cours de groupes informels (Homegroups) –

préalablement constitués par l’ANSE afin d’encourager et faciliter la rencontre de collègues

internationaux, le réseautage qu’au cours des pauses, des repas, des visites du port de

Rotterdam, de ses environs et des promenades à vélo, clin d’œil au moyen de mobilité très prisé

des Hollandais.

 

L’ANSE a également célébré ses 20 ans d’existence et a rappelé, au cours de réunions-bilans

tout au long des 4 jours, le chemin parcouru depuis ses débuts :

 

 Construction et développement d’une communauté internationale de professionnels

 Un objectif de professionnalisation toujours plus accrue et exigeante de professionnels, en

intégrant au mieux les défis culturel, linguistique etc.

 De nombreux projets menés à terme dont l’ECVision désormais traduit en 8 langues dont le

français.

 8 universités d’étés à son actif selon une périodicité d’une fois tous les deux ans.

 Une place essentielle donnée à la recherche en lien avec l’évolution des pratiques.

 Mise en place cet automne, d’un journal semestriel de l’ANSE dans un format digital (apports

théoriques et scientifiques, articles à propos de la pratique, des outils de supervision ainsi que

des retours d’expérience.

 Mise en place de plusieurs Groupes d’Intervision Internationaux (IIG).

 

La France participera en 2018 à son premier groupe de travail d’Intervision International au sein

de l’ANSE. Le thème choisi par le groupe est « Transition & Transformation ».

 

Les défis dans notre profession et nos métiers sont de plus en plus nombreux et se complexifient

aussi bien dans nos pratiques individuelles qu’au niveau géopolitique.

Moving & Being Moved, nous a invité à sortir de nos sentiers battus, à nous impliquer pour aller

à la rencontre de « l’autre » (collègues, publics accompagnés, partenaires etc.), avec curiosité,

dans le respect, la reconnaissance, la réciprocité et l’adaptabilité afin de co-créer de nouvelles

réponses adaptées aux défis d’un monde « VUCA » :

 

(Déclinaison de l’acronyme VUCA, selon Jean-Baptiste AUDRERIE)

 

 Volatilité  – Développer la vision

 Incertitude – Développer la compréhension

 Complexité – Développer la clarté

 Ambiguïté  – Développer l’agilité

 

Avec curiosité et dans la réciprocité, nous avons beaucoup à nous apporter de part et d’autre.

Si la langue de travail reste l’anglais au niveau européen, l’association de superviseurs Suisse

souhaite lier des liens professionnels avec PSF en français.

 

 

En tant qu’association de superviseurs, PSF est désormais reconnue par l’ANSE comme son

interlocuteur privilégié en France.

Nous en sommes honorés et invitons les superviseurs français qui le souhaitent à nous

rejoindre pour en savoir plus quant aux domaines d’activité dans lesquels interviennent déjà nos

collègues dans leur pratique et qui peuvent ouvrir en France de nouvelles opportunités pour eux.

Le développement de nos compétences, de nos champs d’activité, de nos relations avec nos

confrères internationaux passe par une collaboration étroite et fructueuse avec l’ANSE.

 

 

 

 

 Acronyme de : Volatile, Uncertain, Complex and Ambiguous (Volatile, Incertain, Complexe,

Ambigu)

 Université des Sciences appliquées de Rotterdam

 Association of National Organisations for Supervision and Coaching in Europe

 Hartmut ROSA : Sociologue et philosophe allemand

Accélération. Une critique sociale du temps (Beschleunigung. Die   Veränderung des

Zeitstrukturen in

der Moderne) d’Hartmut Rosa.

 

Article rédigé par Jeanne-Elvire ADOTEVI – PSF – Novembre 2017

 

Laisser un commentaire